Suivez Nous

Zouglou/ Les Queens : le retour de la gente féminine

Saxum Willy | | Musique

Les Queens, « les nouvelles Reines du Zouglou » viennent d’éclore sur la scène musicale ivoirienne, avec un maxi single intitulé « Gnôkpô ». Une ambiance consciente, concoctée par deux dames, Annie et Okys.

Les Queens ambitionnent de « faire plaisir aux amoureux du Zouglou », séduire tout le continent et bien au-delà des frontières Africaines, marquer grâce à des sonorités empreintes de la culture locale, un pinceau à la diversité de l’humanité.

Les tares sociales, les hauts et les bas des relations humaines, sont entre autres les thèmes sensibles à ces voix maternelles du Zouglou. Dans un style accessible qu’elles revendiquent, les Queens s’ouvrent aux lecteurs de 100%Culture et dévoilent leur relation avec le Zouglou, un genre musical dominé par des hommes.

La sortie de votre maxi single Gnôkpô, les internautes vous appellent O’man, pour dire nos mamans du Zouglou, pouvez-vous vous présentez au public ? 

Les Queens c’est un groupe musical qui a choisi la musique Zouglou. Je suis Annie Bahonnon, lead vocal (ndlr à gauche sur la couverture avec des dreads) et ma binôme ce nomme Okys Mervey à l’état civil.

Que signifie Gnôkpô, et pourquoi avez-vous choisi de vous appeler les Queens ?

« Gnôkpô » veut dire « l’homme ». C’est en Bété, une langue de notre pays la Côte d’Ivoire.

Nous sommes les nouvelles Reines du Zouglou, c’est pourquoi nous avons choisi l’appellation « les Queens », qui résume ce que nous sommes.

Quelles sont les inspirations qui vous ont motivé à faire la musique et particulièrement le Zouglou ?

Les Queens sont arrivées au Zouglou grâce à la passion et certains comportements vécus.

La musique Zouglou exprime mieux les tares de la société, c’est donc le meilleur canal pour se faire entendre.

Comment appréciez-vous l’accueil que le public fait au titre Gnôkpô ?

Le public réagit bien et ça nous fait vraiment plaisir, pour une première expérience musicale, nous sommes satisfaites.

Le maxi single Gnôkpô signe-t-il un retour en force des femmes dans le Zouglou ? 

Ouiii, c’est un retour. Il faudra compter désormais avec les Queens quand on parle de Zouglou.

A votre avis, le mariage Zouglou et femme fait-il bon ménage à long terme ? 

Bien sûr…Cela dépend de l’objectif qu’on se fixe.

Qu’est-ce que vous promettez à ce public qui a soif de Zouglou autant en Côte d’Ivoire que sur la scène internationale ? 

Les Queens veulent faire plaisir aux amoureux du Zouglou en Afrique et dans le monde entier.

Nous sommes prêtes à bosser plus pour donner le meilleur de nous en apportant un souffle nouveau à cette musique.

 

Rapportée par Saxum