Suivez Nous

Foozen Ken, l’heure de la moisson !


Binso Binso | | Musique

foozen-ken

D’Adjamé à Bruxelles, Fouceni Koné, alias Foozen Ken a finalement trouvé sa voie.  Celle de donner  un sens à son rêve de devenir un musicien professionnel. Avec son ensemble musical, il peut aujourd’hui faire entendre sa voix comme un messager de bonnes nouvelles. Et cela dans un Style musical dont lui seul a le secret.

Foozen Ken est né en 1969 dans la commune d’Adjamé, quartier populaire d’Abidjan.  Avec ses amis, il débute la musique d’abord en tant que bassiste, puis chanteur. Ils forment le groupe Akouda, vainqueur du concours Marlboro Rocking en 1992.

Il décide après de se perfectionner dans la musique en intégrant le célèbre Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle de Côte d’Ivoire (INSAAC). Cependant, il ne termine pas ses études après deux années passées en train d’apprendre le solfège.
 Il apprend plus sur le terrain. Témoin des injustices qui stimulent davantage sa motivation à aller jusqu’au bout de ses engagements pris vis-à-vis du peuple qui avait besoin d’une voix audacieuse pour dénoncer tout ce qui n’allait pas dans l’optique d’un retour à une vie meilleure.

En 1994, il forme un autre groupe dénommé Farafin, avec lequel il participe à de nombreux spectacles en Afrique. Il sort son premier album « Halte à la guerre » le 7 octobre 1998 qui connaît  un grand succès.

En Novembre 2005, son second opus « c’est pas fini » apparaît à la grande joie des mordus des bons sons reggae.
 Son rêve est de se faire entendre partout dans le monde.

Le reggae est une musique de revendication et d’engagement qui distille des vibrations positives autour des hommes. Elle unit l’humanité et véhicule des messages forts mérite d’être écoutée pour un monde meilleur.

Foozen Ken est un messager de bonnes nouvelles.

Actuellement, Foozen se fait accompagner de musiciens talentueux dont  Roel  Poriau  le batteur, Steven Va  Gool le basiste, Criss  le saxophoniste, Jort  le trompettiste,  Peker  le guitariste, Jo Thielemans le 2ème guitariste.

Avec son orchestre, l’artiste était en spectacle le 27/10/ 2016 pour organiser par  Atlas qui est une institution chargée de l’intégration des immigrés vivant à Anvers une des grandes villes de la Belgique.

A ce propos déclare- t-il fièrement : « j’ai aussi participé au cours d’intégration et j’ai fait savoir au service culturel que je suis artiste chanteur et que j’ai aussi un groupe pour jouer à tes spectacles ».

Foozen Ken était présent à un spectacle auquel la star internationale de Reggae Alpha Blondy était convié. Heureux de pouvoir se produire devant un public si varié, l’artiste raconte :« Avec mon groupe nous avons donné un grand show  de 10 titres dont Kèlè, Politik, Wasso, Gbagaman, Flani Mariaman, Sete Djonyer Donkrila, Fanta Soumahoro et Ayelamain ».

Mais, Foozen Ken constate avec regret qu’Alpha Blondy ne pourra pas se produire. Il décide  alors de lui consacrer l’une de ses prestations en jouant un des titres phares de la star internationale du Reggae.

Ainsi explique-t-il, « Nous avons interprété  Brigadier Sabary pour témoigner tout notre soutien à Alpha Blondy. L’artiste qui est un père pour moi devrait se produire en spectacle. Mais, il n’a pu le faire  pour cause de maladie. Entant qu’un de ses fils, je tenais moi à mon niveau à amener le public à découvrir la chanson qu’il a beaucoup appréciée et aimée».

Le prochain projet de Foozen Ken est de faire un bon album, un CD avec lequel il compte rentrer au pays pour le plus grand plaisir des mélomanes du monde.

Si vous aimez de la bonne musique reggae, sûrement, vous apprécierez Foozen Ken.

Binso Binso