Suivez Nous

Portrait Soul Oulaye, un communicateur aguerri

Didier Kore | | Média

Toujours enthousiaste mais rigoureux dans le travail, Souleymane Oulaye, ou Soul Oulaye est un homme de média aguerri. Homme de grand challenge, il travaille aujourd’hui avec des partenaires Allemands et Suisses sur le Studio radio Mazaïk, une grande première en Afrique de l’Ouest. Parcours.

Son parcours

En France, après avoir décroché un Bac série A au lycée Carcouet de Nantes (Loire Atlantique) en 1983 et une Licence en Lettres Modernes Appliquées toujours à l’Université de Nantes, 3 ans après, Soul Oulaye qui savait pertinemment où il mettrait les pieds ne s’est pas arrêté en si bon chemin. En 1987, il décroche encore une licence en Information et Communication à l’Université de Bordeaux 3, puis une autre Licence Professionnelle de Gestion d’une entreprise culturelle à l’Institut Universitaire Technique de (IUT) de l’Université de Nantes l’année suivante. Le tout, couronné par une autre Licence Professionnelle de Journalisme au Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes de Lille (France). Un parcours qui donne à méditer sur le bagage intellectuel de ce férus de culture, nous diriez-vous.

A côté de tout cela, cet adepte de la musique reggae a acquis une riche expérience professionnelle et extraprofessionnelle en journalisme, management de radio, production de média audiovisuels, animation de programme télé et radio…Auréolé de tous ces diplômes et désormais apte à partager son savoir-faire acquis en France, Soul Oulaye peut alors déposer ses valises en Côte d’Ivoire, son pays. C’est ainsi qu’il officia de 2000 à 2010 comme agent de la Radio Diffusion Télévision Ivoirienne (RTI), en qualité de producteur et animateur de programmes de radio sur la station radiophonique thématique, Fréquence 2.

A la faveur de la grave crise sociopolitique qui a secouée la Côte d’Ivoire, Soul Oulaye et son épouse, Verena Passig, ex-directrice du Goethe Institut d’Abidjan, sont allés s’installer à Hambourg, dans le nord de l’Allemagne. Chemin faisant, c’est d’ailleurs à juste titre qu’il a été nommé en 2012 par l’ONG allemande, Culture Counts Fundation, représentant Afrique de l’ouest de Peaces Counts Projets, un réseau de journaliste-pédagogues allemands et internationaux dédié à la prévention des conflits dans les zones sensibles et à la recherche de la paix dans les zones post-conflits comme la Côte d’Ivoire.

Mozaïk, son nouveau challenge

Rentré au bercail depuis plus d’une année et après avoir mûri ce projet de création de Mosaïk, un studio radio avec des partenaires Allemands et Suisses, Soul Oulaye, de part le cahier de charge qui est assigné à cette radio, voudrait contribuer à la cohésion sociale. « Je suis rentré au pays depuis une année et quelques mois, pour travailler sur le projet que tu découvres maintenant qui est studio Mosaïk, qui a pour slogan, l’école des radios. Nous avons décidé, après avoir travaillé dix années ici, et après avoir  remarqué qu’il n’y a pas trop de formation continue pour les journalistes de radio, de créer Mosaïk », explique t-il.
 Masquer l’historique des mails
« Au moment donc où l’on parle de cohésion sociale, nous avons jugé opportun de créer cette radio qui est une école professionnelle pratique à 99%. Nous formons ici des étudiants dans la pratique rigoureuse de la radio », a-t-il en outre mentionné.
Didier KORE