Suivez Nous

« L’inconnu » connu

Olivier Yro | | Danses

Sous une lumière blafarde une jeune fille se préoccupe. Elle semble troublée. Sa valise pleine d’espoir et de chiffons venant d’Afrique est tout pour elle. Elle n’a vraiment pas d’endroit où se rendre. Mais elle a foi que quelqu’un viendra à elle. Elle sortira alors de cette situation plutôt cauchemardesque. La vie prendra alors le pas sur le doute et le désespoir. Ses guenilles n’auront plus l’odeur de l’immigrée perdue. Non loin d’elle, dans cette gare où tout est permis, un homme, gît. Un autre « accidenté désenchanté». Il n’espère plus rien. Il n’attend plus rien ni personne. Pour lui, la vie s’est arrêtée de fonctionner dans cette gare. Sans domicile fixe, sa maison est un simple traineau dans lequel se trouvent toutes ses affaires en loques. La vie lui a tourné le dos et il cherche des gens à qui le faire comprendre. A leurs dépens. Voilà une occasion à ne pas rater. Cette jeune débarquée ferait une superbe proie. Qu’attend –t-on pour passer à table ? La table des erreurs et errements de cette « go gaou » venue fraîchement de son tiers monde d’où elle ne devrait pas partir. Mais qui, contre toute attente, elle connait ce visage. Trait pour trait, celui de son géniteur. Celui qui est parti et qui n’a plus jamais donné de nouvelles. L’attente qui fait craindre se transforme et se fait riche. Qui y gagne à la fin ?

L’Inconnu, c’est l’histoire de Françoise la jeune africaine qui arrive comme tous les autres en Europe avec la tête bourrée de plans de réussite. Sa seule ambition est d’y retrouver et épouser François. Son jeune apollon français lui a promis monts et merveilles dès son arrivée à Paris. Paris où tous les rêves sont permis. Pendant qu’elle l’attend, elle fait la connaissance d’un clochard noir qui lui révèle d’être son futur époux si elle ne se prend pas vite en charge. « François ne viendra pas !!! » lui dit-elle. « Il viendra !!! » Répond-t-elle. Viendra ? Ne viendra pas ? «  That’s the question » dirait l’anglais.

Interprétée par Méhansio Jean Paul (François) et Traoré Aminata (Françoise) cette création jouée à l’occasion de Urban’art 2013 (à l’Institut Français) accroche le public de par sa dextérité et l’opportunité du thème : L’immigration. Ce duo qui occupe sainement l’espace. Gestes et prouesses gymniques laissent pantois les spectateurs qui sont subjugués par la chorégraphie simple  mais expressive. On y voit des pas de classique, de danse urbaine et surtout l’expression corporelle improvisée de Méhansio qui y déploie toutes ses qualités. A les voir en prestation, le plaisir monte et permet de se sentir dans l’esprit des interprètes eux-mêmes. Le duo transpire à grosses gouttes à la fin de la prestation. C’est le fruit d’un don plein et total. Celui qui se fait pour ce qu’on aime. C’est surement pourquoi collègues, amis  et connaissances se tiennent debout pour dire que c’était fantastique. Tout simplement. « Mais il y a encore mieux devant » se disent les sages qui étaient présents. Alors vivement la prochaine création.

Olivier Yro