Ousmane Sow : La mort de l’africain noir de l’académie des beaux arts

Badjo DAGBO | | Arts Visuels

ousmane-sow

Le géant de l’Académie française des Beaux-Arts de Paris a tiré sa révérence en fin d’année 2016, Ousmane Sow est connu pour ses sculptures monumentales et imposantes d’hommes débout.

Grand admirateur de Nelson Mandela et beaucoup attaché à l’Afrique, Ousmane Sow a su concilier la culture occidentale qui l’a accueilli et ses origines africaines.

Le célèbre artiste sénégalais mondialement connu pour avoir réalisé des œuvres exposées à Paris et à New York a marqué son temps et l’art contemporain africain par un talent inégalable dont lui seul avait le secret.

Ses œuvres reflètent sa propre taille car Ousmane Sow était un colosse dont les sculptures mettent l’accent sur la représentation de l’homme dans sa position débout.  L’artiste aime travailler par séries en dédiant ses œuvres aux ethnies d’Afrique et d’Amérique à l’instar  des Peuls, des Massaï, des Zoulous etc…

Tirant son inspiration dans la photographie, le cinéma, l’histoire ou l’ethnologie, Ousmane Sow, par ses créations faites de figures plus grandes que nature sait se montrer très proches des pratiques rituelles africaines.

En quittant le monde des vivants, l’artiste Ousmane Sow laisse un héritage inépuisable et une richesse culturelle immense par lesquels il aura imprimé à la sculpture une marque particulière qui l’immortalise davantage.

 

Badjo