SATIREDAYS 2016 : Abidjan vend la satire

Binso Binso | | Litterature

satiredays-2016

Du 17 au 19 novembre 2016, se tiendra la 3e édition du Festival International de la Satire d’Abidjan, SATIREDAYS 2016, à l’Institut Français au Plateau.

Ce festival se veut le rendez-vous pluridisciplinaire en Afrique, de la critique humoristique à travers le film, la musique, la littérature, le théâtre, le dessin de presse, article de presse, l’humour, la comédie, les produits dérivés etc.

Premier marché africain du rire, le festival SATIREDAYS met à la disposition des professionnels de l’édition et de la production d’œuvres satiriques de grande qualité, des stands où le public pourra découvrir et s’offrir les produits d’artistes satiristes de renommée nationale et internationale.

Autour du thème de cette édition « Conscience nationale et Emergence sociale », des débats citoyens et autres animations artistiques se succèderont chaque jour, tandis qu’une exposition de caricatures et de dessins de presse d’auteurs africains dénoncera certains maux qui freinent l’essor du continent. Avec le même engagement, mais sur un ton beaucoup plus enjoué, des têtes d’affiche de la musique satirique et de l’humour Africains seront en attraction durant tout le festival. Car comme le justifient les initiateurs de ce rendez-vous important dont Olvis DABLEY, « l’humour apparait comme, sinon une échappatoire, à tout le moins, un édulcorant approprié aux prises de positions ordinairement dérangeantes ».

Ex-Lauréat du prix Découvertes RFI, le célèbre chanteur Congolais Zao le Monsieur « ancien combattant » sera à Abidjan à la faveur des SATIRDAYS. Celui qui s’est fait connaître du monde artistique africain par ses mimiques drôles et ses tenues vestimentaires loufoques est l’invité spécial cette année. Celui que l’on surnomme le Coluche Africain « use de la langue et de bons mots pour dénoncer sur fond de rumba funky et d’humour langagier les plus grosses tares de la société ». Il est l’auteur de bien d’autres titres légendaires dont « Soulard » qui a influencé l’écriture du tube « Formidable » du belge d’origine Rwandaise Stromae.  Zao qui n’était plus revenu à Abidjan depuis plus de trente ans, revient pour donner une saveur particulière aux SATIRDAYS. Il donnera un spectacle de retrouvailles avec son public ivoirien le vendredi 18 novembre à 20 heures. Ce sera dans le cadre de la soirée de Gala de distinction des meilleures satiristes Africains.

Ne manquez pas ce rendez-vous unique. Allez sourire, rire et réfléchir sur la marche de notre société, et découvrir qui sera le meilleur satiriste Africain.

Plus d’infos sur www.satiredays.com

 

Binso Binso