Orphelinats/ World Childhood Foundation : Un desir d’aider les Orphelinats

Firmin Koto | | Evènements

orphelinat-World-Childhood-Foundation-2

Faire du bénévolat dans un orphelinat est un rêve pour beaucoup d’enfant et des jeunes aujourd’hui. Cependant les contributions des volontaires étrangers  dans les orphelinats ont malheureusement un retour invisible. Le constat fait est que les orphelinats en Thaïlande et au Cambodge contribuent souvent à diviser les familles et augmenter les risques pour les enfants d’avoir une éducation précaire ou mal.

Dans le cadre de la semaine  de Almedal  la World Childhood Foundation a bien voulu œuvrer à une attention particulière pour les orphelins dans le cadre du tourisme .
Cette foundation a bien voulu initier ce cadre par un travaille en permanence pour prévenir la violence et la maltraitance des enfants, y compris des groupes qui sont particulièrement exposés au risque d’abus de soutien.

Un tel groupe devrait permettre aux enfants des orphelinats à qui manque un environnement familial avec une connexion sécurisée et durable aux adultes dans leur voisinage.

Selon Britta Holmberg, Secrétaire général adjoint de la World Childhood Foundation, une relation sûre et à long terme avec au moins un adulte est crucial pour un enfant pour se développer dans une bonne façon en grandissant.

Pour elle elle mettre ces enfants orphelins dans un contexte familial  devrait permettre de remplir la fonction clé de l’éducation d’un enfant et donc un placement dans un l’orphelinat devrait être considéré comme une option de dernier recours lorsque toutes les possibilités de croissance dans le milieu familial ont été épuisées.

Et cette ligne directrice  est largement soutenue par l’Organisation des Nations Unies, car  nombreux sont les enfants qui sont obligés de  grandir dans des orphelinats.

Beaucoup de visiteurs ou des bénévoles dans les orphelinats pensent que les enfants qui y vivent n’ont pas de parents.

En fait, la plupart des enfants ont des parents qui, pour diverses raisons ont dû laisser leurs enfants grandir dans un orphelinat. La cause profonde est souvent la pauvreté, ce qui signifie souvent que les parents ne peuvent pas organiser la garde des enfants et acheter les soins dont ont besoins ces enfants.

 L’ éducation et le financement nécessaire pour faire face à ces enfants étant inexistant, pour  soutenir leurs enfants, ces parents sont alors obligés  de les remettre dans  un orphelinat explique  Britta Holmberg.

C’est pourquoi les bénévoles, les orphelinats  et les touristes bénévoles sont souvent motivés par une bienveillance. Mais les enfants institutionnalisés qui manquent de connexions à long terme pour les adultes à proximité ne se sentent pas bon d’établir une relation avec un bénévole qui, après quelques semaines quitte l’orphelinat, en particulier si les événements sont répétés maintes et maintes fois.

La meilleure solution pour cette fondation serait donc de soutenir les familles plutôt que des orphelinats.
Britta Holmberg qui rencontre de nombreux  touristes d’orphelinat et les bénévoles  pense objectivement que leurs actions ne reflete pas forcement les  les conséquences de leurs actions dans cette proximité avec l’orphelinat dans le cadre de l’ accès à une enfance sécurisée à long terme et les relations entre adultes stables.

C’est pourquoi la  World Childhood Foundation veut  encourager les touristes des orphelinats et les orphelinats bénévoles à réfléchir un peu plus loin et se concentrer plutôt sur le soutien aux familles qui risquent d’être contraints d’abandonner leurs enfants.

 

 

Firmin Koto