Yves Louis Noel ZOGBO, une intelligence transversale de l’ordre du contemporain

Desire Amani | | Média

Quoique tout acte visible, de par son odorat suppose un caractère défini comme la résultante motivée d’une positivité, au service d’un amour pour une téléologie du corps.

Conseiller en communication devant le tout puissant, Yves Zogbo Junior, pour son appétit professionnel, emprunte cette pensée commune des prestigieux penseurs comme Auguste Rodin dans sa perception vitale des normes, associe l’art à la vie : « L’art, c’est la plus sublime mission de l’homme puisque c’est l’exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre ». Et aussi bien de Simone De Beauvoir, qui illustre cette objectivité de la volonté, comme une complétude aux idéaux de Rodin, dans les années 1965, en affirmant ceci : « C’est dans l’art que l’homme se dépasse définitivement lui-même ».

De là vient cette convenance de la « finalité » d’où le goût à l’effort.

Miroir vivant de l’histoire de la communication en Côte d’Ivoire, l’animateur et le présentateur le plus talentueux de la Télévision Ivoirienne, Yves Louis Noel ZOGBO vient d’être décoré, en cette année de 2014 « Meilleur communicateur ».

Personnage public, triplement polyvalent, ce prodige du monde de la communication a su valoriser son talent à travers le continent Africain et d’ailleurs.

Connu des grandes capitales Africaines et Françaises, Junior après son brillant succès à l’Ecole Française de l’Attaché de Presse de Paris, a entamé sa carrière professionnelle dans les années (1980) comme producteur radio dans la capitale française sur « Radio Sud 102 ». On retiendra de notre future étoile, sa qualité de luminaire et de source de lumière comme des éléments fondamentalement indiciaires de « don ».

De retour dans son pays natal, le jeune prince des antennes ne cesse de scintiller sous tous les angles médiatiques. Sous les ailles protectrices de son mentor (feu) Roger Fulgence Kassy, il arrive à s ‘imposer en tant qu’élite de la future génération. Semblable à celui d’un loup blanc, Monsieur Zogbo n’a sans cesse été invisible de la scène des grandes cérémonies prestigieuses célébrées.

Conseiller politique et chargé de mission de quelques chefs d’Etats Africains, ce chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole rayonne de par ses pensées ingénieuses dans la grande possibilité d’assurer la relève.

Eloquent sur l’ensemble des bords linguistiques, Yves ZOGBO Junior s’est toujours démarqué des autres de par son charisme et de par son style vestimentaire très singulier, respectant les normes hygiéniques et les codes culturellement au goût esthétique ; synonyme de son intellect  très raffiné.  Cette intelligence exceptionnelle, à la frontière du vocable « surdoué » nous invite à déguster ce mets (menu) très problématique : Qui est en réalité Yves Zogbo Junior ?

Répondre à cette question, nous invite, en effet, dans le contexte déjà évoqué ci-dessus ; la reconnaissance de Junior « Kaloua » comme la tête à penser du monde de la communication.  Dans cette franche cordialité, il serait souhaitable et aimable d’affirmer en toute ataraxie, que Monsieur ZOGBO Junior demeure inégalable en matière de professionnalisme intellectuel, dans le domaine de la communication.

D’autant plus, à bien des égards, le talent de cette sommité contemporaine extériorise une fascination énorme pour sa pluridisciplinarité au service de la nation.

Comme la nation l’a remarqué, avec une suprématie doublée d’un charme raisonné, Yves Louis Noel ZOGBO caractérise l’objet de toutes les  aspirations et celui des âmes animées de sensibilités. En somme la mémoire visuelle. C’est de cette pulsion sensorielle qu’il tire son héritage de miel, en pleine fécondité motrice.

Loin de son impact  légendaire, sa passion reste le moteur en toute évidence de son éthique.

 

Désiré Amani