GERMES DE FOLIES: Sur les planches, les atrocités de la guerre…

Zacharie Acafou | | Théâtre

-

Il est 18 heures lorsqu’un frère et une sœur fuient les combats de la ville de Kalatanga pour se réfugier dans une maison abandonnée. La réalité de la guerre civile est d’une extrême atrocité mais c’est dans l’amour et la solidarité que frère et sœur vont affronter peur, mélancolie et mutisme de Dieu… Les cris des enfants mêlés au vacarme des armes automatiques, l’horreur d’un quotidien qui n’est pas sans rappeler le drame du Rwanda en 1994…

Loin des peintures simplistes des guerres qui font couramment ravage en Afrique, le spectacle Germes de Folies traite d’un sujet délicat tout en apportant un message empli d’espoir et de poésie. Une profonde réflexion sur le devenir du Continent africain que le burkinabé Abidine Coulidiaty a mis habilement en scène à travers deux comédiens qui surprennent tant par la souffrance qu’ils incarnent que par l’émotion qu’ils véhiculent. Une tragédie forte et une dramaturgie novatrice qui obligent, sans forcer,à la participation des spectateurs…

Produite par la Compagnie Les Empreintes, une structure culturelle Burkinabè qui oeuvre à la promotion des arts du spectacle,

notamment le théâtre, la danse, le conte, la musique..,la pièce Germes de Folies a récemment été représentée en En partenariat avec : Bozar, Wereldculturencentrum Zuiderpershuis, le Festival de Liège et le théâtre des Deux Marronniers.

-